MedalArt International

MedalArt International

MEDALART® propose ses médailles-souvenirs gravées à l'effigie des musées, sites religieux et patrimoniaux, roseraies, parcs d'attractions, événements commémoratifs, festifs, sportifs, communautés l'agglomération et offices de tourisme.

Lire la suite
Vous trouverez ici nos dernières actualités et références.

Médaille officielle Jean-Paul II – JMJ 2011 Madrid

May 26th, 2011

IMG_5158rIMG_5158r

La Conférence des Evêques de France a retenu la société Medalart pour la création de la médaille officielle de Jean-Paul II dans le cadre de sa béatification célébrée le 1er mai 2011

medaille-jean-paul-4-images-colonne

Face avers de la médaille :
Logo JMJ 2011 Madrid « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi »

Que sont les JMJ ?
Les Journées Mondiales de la Jeunesse (« JMJ »), organisées par l’Église catholique depuis 1986 et ouvertes à tous, réunissent tous les deux ou trois ans les jeunes du monde entier dans une grande métropole, en présence du Pape. Les JMJ sont le plus grand rassemblement de jeunes au monde et auront lieu à Madrid en août prochain. Cette rencontre, essentielle, est au cœur des JMJ : pendant trois jours, les jeunes sont appelés à vivre des temps de Catéchèse et à participer au Festival de la Jeunesse, qui est une expression culturelle, actuelle et dynamique, de la foi. De plus, les jeunes sont invités à rencontrer les habitants du pays hôte lors des Journées en Diocèse, dans la semaine qui précède les JMJ.

Face revers de la médaille :
Portrait de Jean-Paul II – Bienheureux Jean-Paul II

La Sainteté de Jean-Paul II était apparue, à sa mort, comme une évidence aux foules rassemblées pour lui rendre hommage. Sa Béatification a été célébrée le dimanche 1ermai 2011 par le pape Benoît XVI : « Bienheureux Jean-Paul II ». Le règne de Jean-Paul II s’est étendu sur vingt-six ans, ce fut l’un des plus longs de l’histoire de l’Eglise. Celui que l’on appelait « l’athlète de Dieu »

Le site de l’église catholique françaiseLe site des JMJ 2011 à Madrid

Commandez la médaille du pape Jean-Paul II auprès de Medalart :

MEDALART
Boîte postale 15
94243 – L’Hay-les-Roses Cedex
Par mail : contact.medalart@gmail.com

DÉCOUVREZ LA MÉDAILLE DU MILLÉNAIRE DE L’ABBAYE DE SOLESMES

June 1st, 2011

La vie monastique menée à Solesmes depuis mille ans est évoquée de manière complémentaire par les deux faces de la médaille : le recto évoque son côté visible, le verso l’invisible.

photo médaille de l'abbaye

LE RECTO
Le blason de l’abbaye domine le recto. Il manifeste de quelle alliance elle est née : celle de l’abbaye de la Couture au Mans (les fleurs de lys et les léopards) et de la  Maison de Sablé (les aigles). Celle-ci offrit matériellement tout le nécessaire à la fondation, et l’abbaye, les moines chargés de la faire vivre. Au centre, gravée en  surimpression, l’épine évoque la relique de la Sainte Épine de la couronne du Christ qui a marqué l’histoire du monastère depuis le XIIe siècle (sculptures du transept  sud). Les deux corps de bâtiment visibles au-dessous évoquent les deux grandes périodes de ces mille ans : à droite, le Prieuré du XVIIIe siècle, montre ce que fut le  monastère jusqu’avant la révolution de 1789, une modeste communauté d’une dizaine de moines ; à gauche, le début de l’important ensemble de la fin du XIXe siècle,  la grande abbaye qui succéda au Prieuré, grâce à ses principaux abbés, D. Guéranger, D. Delatte, une importante communauté qui a pu compter jusqu’à cent moines.

 

LE VERSO
Le verso, d’un tout autre style, sobre et symbolique, nous tourne vers l’essentiel. Il évoque, lui, ce qui est au coeur de ces mille ans d’histoire monastique : l’église  abbatiale et la liturgie qui s’y célèbre. ‘Ne rien préférer à l’oeuvre de Dieu’, demande saint Benoît à ses fils. Pour des Bénédictins, l’église est le premier lieu de vie. Par  son dessin, qui reproduit celui des six croix de consécration encore peintes à l’intérieur de l’église, la croix représente ce lieu de vie et son rôle central depuis le jour  de sa dédicace, le 12 octobre 1010. En complément, douze petites croix commémorent les douze onctions d’huile qui furent faites sur ses murs ce jour-là pour la vouer  définitivement au culte. Chaque année, en souvenir de ce jour, à l’emplacement de ces onctions, marqué par les croix de consécration, un cierge orné d’une couronne  de fleurs et de feuillage brûle pendant toute la durée de la fête.
Inscriptions Domus mea domus orationis vocabitur
Tiré de la liturgie de la Dédicace (antienne de l’office et chant de communion), le texte latin gravé dans la partie supérieure, explicite ce que veut être ce lieu depuis  mille ans : un lieu de prière : Domus mea domus orationis vocabitur, ma maison sera appelée maison de prière (Mt 21, 13 ; Is 56, 7).
MX XII OCTOBRIS MMX
En bas, en chiffres romains.les dates clés du millénaire : MX XII OCTOBRIS MMX, complètent le message de la médaille (1010 12 octobre 2010).

Commandez la médaille du millénaire de l’Abbaye de Solesmes en ligne en cliquant ici !

Découvrez la médaille de l’aéronautique navale qui célèbre cette année ses cent ans d’existence (1910 – 2010)

October 30th, 2010

1910 marque la naissance de l’Aéronautique maritime, renommée plus tard, Aéronautique navale.

La traversée de la Manche par Blériot en juillet 1909 amène la Marine à se tourner vers l’aviation en 1910. Elle se procure alors au fil des années, aéroplanes, hydravions, hélicoptères, avions, porte-avions, etc. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l’Aéronautique navale s’est fortement développée. Elle est actuellement très impliquée dans toutes formes d’opérations : dissuasion, projection, protection, prévention, connaissance et anticipation, dans un cadre national et international.

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez la médaille du Centenaire de l’hydravion – 2010 Année Henri Fabre

October 29th, 2010

Découvrez la médaille du 100ème anniversaire Henri Fabre, le premier hydravion appelé « Le Canard » (1910 – 2010)

IMG_5146r

Henri Fabre est un ingénieur et aviateur français. Il est l’inventeur en 1910 de l’hydravion (d’abord, nommé hydro-aéroplane, jusqu’en 1913).
Le 28 mars 1910, en France, près de Martigues (Bouches-du-Rhône), Henri Fabre fit décoller son hydravion, l’appareil a parcouru 800 mètres au dessus de l’étang de Berre et se posa sur l’eau : c’était le premier hydravion à avoir décollé, réussi son vol et son amerrissage.
Le succès de ce premier vol fut officiellement constaté par huissier, Me Honoré Raphel : ce jour là, Henri Fabre, alors âgé de 27 ans, devenait l’incontestable inventeur, constructeur et premier pilote de ce nouvel engin volant, l’hydravion est officiellement lancé au niveau mondial.
Baptisé « le Canard » car ainsi, étaient et sont encore désignés les appareils dont le petit plan est à l’avant et le système propulsif à l’arrière.

Commandez la médaille du 1er hydravion Henri Fabre auprès de l’association Fabre 2010 :
www.fabre2010.fr
Commencez une nouvelle collection de médailles souvenir MEDALART !